• Home
  • COURS
  • BOXE THAI MIXTE

BOXE THAI MIXTE

 Les Benéfiques

  • Activation et renouvellement des cellules et des tissus en complément d’une alimentation équlibrée; les cellules sont pleines de vie.
  • L’activité est la vie, l'inertie est la mort. La pratique du muay thai active tous les organes, glandes et cellules en maintenant une énergie optimale.
  • Développement de l’ensemble des muscles qui permet une grande précision des mouvements et rend le corps plus obéissant à la volonté.
  • C'est la meilleure protection contre les maladies. La résistance est augmentée notamment par le sang, riche en globules rouges et blancs qui attaquent et détruisent les germes nocifs et les bacilles.
  • Meilleure confiance en soi grâce à l’habileté et la dextérité physique et mentale.
  • Stimulation de toutes les parties du corps. Rend le sommeil réparateur et fournit aussi de l'énergie pour le travail et le plaisir.
  • Meilleure combustion des calories et amélioration de la digestion.
  • Renforcement des muscles, des tendons, des ligaments et des articulations, gardant ainsi le corps éternellement jeune. Modification de l'aspect physique: élargit les épaules, tonifie les jambes, etc.
  • Activité qui rend sexuellement viril et fort car dépend de la bonne santé et du bon fonctionnement de l'organisme entier.
  • Affermissement des muscles abdominaux.

L'histoire de la Boxe Thaïlandaise

Le Muay Thai, également appelé boxe thaï dans certains pays comme les États-Unis et l’Angleterre, est bien connu au Brésil comme étant un art martial de plus de 2.000 ans. Il existe plusieurs versions sur l'origine du Muay Thai. Selon l’une d’elles, il est étroitement lié au peuple thaïlandais. La version la plus acceptée par la plupart des maîtres Muay Thai et aussi par divers historiens Thai est la suivante.

Depuis leur lieu d'origine, la Chine, jusqu’à leur destination, les Thaïlandais ont été constamment harcelé et ont subi de nombreuses attaques de guerriers ou d’animaux, et souffraient aussi de nombreuses maladies. Pour se protéger et se maintenir en bonne santé, ils ont imaginé une méthode de combat appelée «Chupasart». Cette méthode de combat et d'auto-défense utilise diverses armes telles que épées, couteaux, lances, bâtons, boucliers, haches, arcs et flèches, etc.

En cours de formation, les accidents de «Chupasart» étaient fréquents provoquant des blessures parfois graves pour les praticiens. Les Thaïlandais ont alors créé une méthode de combat sans armes, l'ancêtre de l'actuel Muay Thai afin de pouvoir travailler et s'entraîner même en temps de paix et sans risque de se blesser.

Au début, le Muay Thai était très similaire au Kung Fu chinois, ce qui est normal tenant compte de l'origine du peuple thaïlandais. L'ancien Muay Thai se pratiquait par des coups avec la paume des mains, des attaques du bout des doigts, les mains maintenues en griffes pour tenir l'adversaire. Au fil du temps, il a été modifié et est devenu le style de combat qu'il est aujourd'hui.

Durant une grande partie de l'histoire thaïlandaise, le Muay Thai était très populaire parmi les Thaïlandais, surtout pendant le règne de Pra Chao Sua (mieux connu sous le nom de «King Tiger»). Il fut l'un des plus grands combattants de l'histoire du Muay Thai. Pendant son règne, le Muay Thai a fait partie de la formation militaire et a été enseigné dans toutes les écoles.

Un autre grand combattant de Muay Thai était un lutteur nommé Tom Nhai Khon. D’après la légende, il fut capturé par les Birmans lors d'un des nombreux conflits entre les Birmans et les Thaïlandais. La liberté lui fut acordée à condition de vaincre certains boxeurs birmans. Il remporta la victoire face à 12 boxeurs birmans et pu être ainsi libéré.

Jusqu'à environ 1920, les combattants ne portaient pas de gants, ni aucune autre protection. Les combattants avaient simplement des bandes de coton, de chanvre ou de crin enveloppant les mains. Selon certains anciens entraîneurs, les combattants utilisaient de la colle et du verre pilé dans les bandages – ce qui n'est cependant pas confirmé par la plupart des historiens. Ils utilisaient également des noix de coco pour protéger les organes génitaux. Il n’y avait pas de catégories de poids ni de rounds pendant les combats, les boxeurs combattaient jusqu'à ce que l'un d’eux soit assommé, subisse une blessure grave ou même la mort.

Après 1920, certaines règles de boxe anglaise ont été adaptées au Muay Thai en raison du nombre élevé d'accidents. Parmi ces règles: les catégories de poids, l'utilisation de gants, l’apparition de rounds et aussi la présence d’un arbitre et de juges. Mais beaucoup de choses ont été préservées des anciennes luttes, telles que l'utilisation d'un groupe musical avec des instruments anciens qui sert à rythmer le combat. Quand la lutte manque d’action, les musiciens augmentent le rythme de la musique pour augmenter le rythme du combat. Ce groupe se compose des instruments suivants: trois différents types de tambours, des cymbales et des flûtes de «Java». Une autre tradition est maintenue par le Wai Kru qui est une danse rituelle qui sert à honorer l'entraîneur, les parents, l’école de Muay Thai, les anciens combattants du gymnase, les professeurs, etc. Une autre tradition qui se maintient dans le Muay Thai est l'utilisation de «Mongkon» ou «Mongkon». C'est une bande de tissu placée sur la tête des combattants pour les protéger avant le combat et qui est retirée après la Rammuay. Le «Kruang» est une corde tressée qui est placée autour d’un ou des deux bras de l'adversaire dans le but également de se protéger. Les couleurs correspondent aux couleurs de la chasse au Brésil et est utilisé comme une roue. Le «Kruang» n'est pas retirée après la Rammuay comme «Mongkon», il reste avec le lutteur au long du combat.

En Thaïlande, les gymnases et les centres de remise en forme sont appelés «champs». Donc, il est très fréquent que les noms de certains «champs» de Muay Thai soient cités dans les livres et les magazines d'arts martiaux internationaux. En fait, ce sont les gymnases Muay Thai. En Thaïlande, les habitudes dans une salle de gym sont très différentes des habitudes de l’occident. Les combattants commencent généralement leur formation à l'âge de 6 ou 7 ans, vivant dans des logements avec d'autres combattants. Le rôle de l'entraîneur est de fournir nourriture, vêtements, soins médicaux et étude pour l’enfant. En échange de cela, celui-ci doit simplement s'entraîner dur et aussi prendre soin de nettoyer la salle de gymnastique. Mais le plus grand défi de cet engagement est de s'efforcer d'être le meilleur combattant, un vrai champion. Lors de la chasse, habituellement une fois par mois, il est en concurrence pour un prix en espèces. Quand le prix est partagé entre le chasseur et son entraîneur, une grande partie de l'argent va à l'entraîneur. En Thaïlande, il est également autorisé de parier sur les combats, et l'entraîneur mise généralement sur son propre combattant, afin de gagner plus d'argent. Il existe des milliers de camps d'entraînement partout en Thaïlande, chaque camp étant dirigé par un entraîneur qui est aidé d’assistants et d'un promoteur pour la gestion, ce qui favorise les combattants de ce domaine. Mais souvent, l'entraîneur est également le promoteur de la salle de gym..

À Bangkok se trouvent deux grands stades: Lumpini et Rajadamnerm où des combats sont organisés tous les jours. Plusieurs fois par semaine, surtout le dimanche, ils sont aussi retransmis à la télévision Muay Thai.

Aux Pays-Bas à Amsterdam, il existe beaucoup de gymnases Muay Thai. La plupart participeront à l'événement K- 1. Ce pays est reconnu comme un grand champion lors de cet événement, qui est aujourd'hui le plus important au monde. Le Muay Thai est également bien développé dans les pays suivants: Thailande, Pays-Bas, Australie, Angleterre, France, Brésil, Japon, Corée, États-Unis, etc.

Are you looking for the best website template for your web project? Look no further as you are already in the right place! In our website templates section you will find tons of beautiful designs - for any kind of business and of any style. You are in a unique place - join us today BIGtheme NET